Histoires et anecdotes

Histoires et anecdotes

Le Centre s’installe dans une des rues les plus attachantes et légendaires de Paris pour son passé artistique. Il se situe à l’endroit-même où se trouvait la fameuse « Crèmerie » de Madame Charlotte, le restaurant qui était le lieu de rendez-vous de Gauguin, Modigliani, Zadkine, Mucha. Ce dernier en avait décoré une partie de la façade. Gauguin et Mucha ont séjourné au premier étage, au dessus du centre.

Par ailleurs, la rue de la Grande Chaumière abrita deux académies :

L’Académie Colarossi, fondée en 1870, qui fut une des premières à y accepter des femmes. Rodin y fut professeur et parmi les élèves on compte Camille Claudel, Gauguin, Modigliani, Marcel Gromaire. Cette académie ferma ses portes en 1930.

  • La mythique Académie de la Grande Chaumière, aujourd’hui Charpentier, fut fondée rue de la Grande Chaumière en 1904 par Martha Steller et devint le lieu de rendez-vous artistique des artistes polonais et russes, et plus généralement un rendez-vous des artistes internationaux. Nombreux furent ceux qui habitèrent la rue et si l’on regarde les panneaux on découvre les ateliers de Gauguin, Modigliani, Zadkine, Bourdelle….

A ses débuts, lorsqu’elle était installée au quai des Orfèvres, Delacroix, Manet, Cézanne, Picasso participèrent a sa création.
Puis elle déménagea rue de la Grande Chaumière et parmi ses enseignants on compte des Maîtres tels que Bourdelle, Zadkine, Othon-Friesz, Fernand Léger…
Parmi les étudiants célèbres : Gauguin, Modigliani, Lhote, Giacometti, Calder et beaucoup d’autres.
L’Académie de la Grande Chaumière est la seule institution qui, au début du 20ème siècle, a ouvert la voie à l’art indépendant, libérant les artistes des tendances académiques. Elle fut un lieu de résistance et de création pure.

Le quartier de Montparnasse devint le cœur de l’art de cette période.
Il y avait aussi dans la rue L’Union des artistes et la fédération des artistes.
Pour l’anecdote, au coin de la rue et du boulevard du Montparnasse le ‘marché aux modèles’, offrit tous les lundis jusqu’en 1914 les services des jeunes femmes ou jeunes hommes qui souhaitaient gagner un peu d’argent en posant!

Aujourd’hui la tradition artistique de la rue se perpétue avec les cours donnés aux élèves par l’Académie Charpentier, les magasins de fourniture pour artistes tels que Gattegno ou Sennelier.

Cette rue a un charme qui ne s’altère en rien.

Afin de respecter cet héritage et vous surprendre à chaque visite, le centre s’est associé à plusieurs galeries d’artistes.
Renouvelée régulièrement, une sélection d’œuvres d’artistes contemporains y sera présentée. Certains ont une renommée internationale, d’autres un succès en devenir, tous sont choisis à partir d’un véritable coup de cœur.

Share